Profil des Babalias

Une Babalia est, le plus souvent, une femme qui a eu au moins un enfant qu’elle a élevé pendant au moins 10 ans. Pour aider une jeune maman et transmettre son expérience il est souhaitable d’avoir cette expérience. Cette femme est ou n’est pas grand-mère. Ceci n’est pas discriminant.

Parcours

Avant d’être retenue la personne doit effectuer un « parcours » qui doit permettre de vérifier son aptitude à remplir une mission et lui donner les moyens à la fois d’accompagner la jeune maman et d’y trouver, à titre personnel, plaisir et valorisation de l’action réalisée.

 Etape 1 : aspect psychologique

La candidate « Babalia » aura un entretien avec une responsable [psychologue] de l’association. Cet entretien sera confidentiel. Il a pour objectif de mieux connaître la candidate Babalia, de recueillir ses idées et ses attentes lorsqu’elle s’engage dans ce projet.

 Etape 2 : formation.

La candidate devra impérativement suivre 3 formations d’une durée d’une demi-journée à une journée.

  • Mise à jour des connaissances et pratiques de puériculture

Au cours de sa mission la Babalia sera probablement amenée à suggérer des choses, tant en termes d’organisation que de puériculture (toilette du bébé par exemple). L’expérience personnelle est essentielle mais il est indispensable de rappeler des choses élémentaires (par exemple toujours soutenir la tête du bébé lorsqu’on le manipule) et de faire bénéficier la jeune maman des progrès et découvertes.

Cette formation sera assurée par une personne diplômée et d’expérience (puéricultrice, sage-femme, infirmière-puéricultrice).

  • Comment se comporter avec une jeune maman

La douceur, la compréhension, l’écoute, la bienveillance, doivent présider à la relation qui va s’établir. La première demi-heure est fondamentale. Comme le dit l’adage : « On n’a jamais une seconde chance de faire une première impression ». En croyant bien faire, on peut faire échouer une mission et créer du stress là où on pensait soulager et réconforter.

Cette formation sera assurée par une personne ayant travaillé en PMI et ayant une longue expérience de ces situations.

  • Description des cultures étrangères

Compte tenu de la diversité de la population susceptible de faire appel aux Babalias il est important de pouvoir découvrir, admettre et souvent comprendre, voire admirer, des façons de vivre, des modèles relationnels très différents de ceux de notre culture française ou plus généralement occidentale.

Cette formation sera assurée par une spécialiste (anthropologue) de ces questions.

  • Signature de la charte « Babalia »

Cette charte est un engagement moral  par lequel la personne concrétise son accord avec les objectifs et la mise en œuvre du projet auquel elle adhère.

Remarque : cette charte est également signée par un représentant de l’association et par la jeune maman.